La ferme de Goutevernisse

Projeferme en permaculturet expérimental Création d’une ferme en permaculture

Ce projet a pour objectif la fondation d’une ferme en permaculture pilote et d’en valider l’installation, d’analyser sur 3 ans les résultats économiques et scientifiques. 

Une surface de 7 Ha comprenant praire naturelle et un grand champ qui sont en extrémités d’un bois, sera le lieu d’implantation de la ferme. Ce projet s’ajoute aux activités de la ferme du bergé qui est en agriculture biologique, et qui vend certains de ses produits en circuit court.

Le projet « La ferme de Goutevernisse », se situe à 57km au sud de Toulouse, métropole de 470 000 habitants et 35km de Muret, 25 000 habitants. Les villes les plus proches sont à environ 8km : Cazères (4 800 habitants), Montesquieu-Volvestre (3 000 habitants) et Rieux-Volvestre (2 500 habitants).

Pourquoi créer une ferme en permaculture ?

ferme en permacultureIl s’agit de concevoir méticuleusement des systèmes agricoles productifs en intégrant et en reliant le mieux possible tous les éléments du système. Ainsi, on favorise les synergies, on optimise les ressources, on réduit au maximum les dépenses énergétiques (travail, transport, transformations)… En bref, concevoir un système productif exploitant au mieux les caractéristiques des écosystèmes naturels que sont la diversité, la stabilité, la résilience, la forte productivité… Ainsi, dans un système permaculturel, chaque élément remplis plusieurs fonctions, il n’y pas de déchets, le sol s’enrichit, les productions sont multiples, le besoin en travail et en énergie diminué.

Une ferme en permaculture composée de différents aménagements

  • Une forêt comestible. La forêt comestible est un système agronomique complexe à sept étages proche de l’écosystème forestier. Durable, autonome, résilient, productif sans avoir recours aux énergies fossiles, sans besoin en eau ni en fertilisants (engrais), elle stocke du carbone, restaure les paysages et constitue un refuge de biodiversité cultivée et sauvage.

  • Un terrain de cueillette qui permettra d’ouvrir cette forêt au public. Une attention particulière sera mise dans l’aménagement du lieu pour le rendre accessible aux personnes à mobilité réduite.

  • Une zone en agroforesterie mêlant vergers permaculturels, maraîchage  et petit élevage (poules, canards, …).

  • Une mandala de plantes aromatiques et médicinales, jardin pédagogique permettant ensuite des balades de cueillette sauvage.

  • Plusieurs jardins potagers L’important est de produire d’une manière autonome, économe, abondante, mais surtout efficace et pragmatique.

Objectifs du Projet

Vision et objectifs du projet :

La ferme de Goutevernisse, est avant tout un collectif citoyen qui soutient le processus de transition vers une société écologiquement et humainement résiliente par l’expérimentation constante d’un nouvel art d’entreprendre et de vivre ensemble;

● Ses valeurs : coopération, conscience, bienveillance, écoute, sérénité, respect de la vie, transparence, dialogue, qualité, biodiversité;

● Son positionnement : une ferme en permaculture avec le plus de variétés dans la région de Haute-Garonne !

Les missions pratiques que la ferme de Goutevernisse se fixe pour atteindre sa vision idéale :

● produire abondement une grande variété de fruits et légumes, plants, miel, champignons, fleurs, arbres, arbustes, etc.;

● vendre la production en circuit court ;

● reproduire et diffuser des semences du patrimoine, des semences paysannes rustiques et adaptées au terroir local;

● régénérer les sols et l’agroécosystème : rotations des cultures, agroforesterie, protection des sols par paillis et ajouts de micro-organismes issus de composts, création de baissières pour limiter l’érosion des sols;

Utiliser des techniques pour filtrer et maintenir de la qualité de l’eau, à la restauration de la biodiversité et à l’amélioration du paysage;

● partager, et diffuser pour sensibiliser à travers notre Wiki/blog et les journées de portes ouvertes ;

● Générer des bénéfices pour permettre à plusieurs collaborateurs de vivre dignement.

Cahier des charges

Parcours techniques agricoles

La ferme de Goutevernisse s’inspire à la fois d’une approche permaculturelle (c’est à dire avec une vision globale), de l’agroforesterie, et des cultures des jardiniers-maraîchers.

Cette approche est encore considérée comme expérimentale par les chambres d’agriculture, et peu de professionnel en activités, comme le projet « les fermes d’avenir » ont cherché à démontrer la viabilité de la conception permaculturelle et des pratiques agroécologiques poussées en France, bien que dans les faits nombre de professionnels agricoles soient déjà dans une approche agroécologiques.

Selon une étude de l’INRA, La permaculture est, le plus souvent, associée à la Ferme du Bec Hellouin, dans l’Eure, qui a été et reste encore aujourd’hui tout à fait précurseur concernant cette méthode de culture bien particulière. Aujourd’hui, une étude scientifique, “Maraîchage biologique permaculturel et performance économique”, montre qu’elle offre aussi une viabilité économique.

Ce sont ces parcours techniques mesurés, étudiés et déjà mis en œuvre par d’autres paysans que la ferme de Goutevernisse déploie à son échelle et adapte au terroir du sud de la France.

La ferme de Goutevernisse travaille sur des petites surfaces, et l’activité est tout autant compétitive que socialement et écologiquement utile :

Prendre soin de la terre grâce à des techniques inspirées de la nature,

La production en chaines de valeurs optée est un concept levier associé à une approche permaculturel ce qui permet de réduire les frais d’investissement et de fonctionnement,

Mobiliser nos compétences  pour gérer efficacement les ressources au sein des différents marchés ;

éliminer et monétiser les déchets et assurer  le développement de l’activité et des nouveaux produits ;

● les risques liés à la météo sont limités par des parcours en polyculture végétale.

Cliquer ici pour voir le document en pdf complet du projet