Le Maire du village Goutevernisse s'oppose à un projet écologique

Un projet écologique qui ne verra pas le jour...

Le maire du village Goutevernisse dans la haute-Garonne s’oppose au projet d’installation d’une ferme agroécologique et pousse le propriétaire du terrain la ferme du bergé à revenir sur son accord. Le Maire monte un collectif contre le projet et convoque les habitants du village afin de les convaincre de s’opposer à ce projet écologique.

Ensuite le maire du village convoque les propriétaires du terrain afin de  leur annoncer que le projet nuirait à la tranquillité des habitants du village. 

Les propriétaires du terrain et afin d’éviter de contrarier le Maire et les habitants sont contraints d’annuler la location. Une décision raisonnable que nous partageons avec les propriétaires.   Ici il est question de dénoncer l’inconscience de certains élus face à la crise écologique

Etude du projet de création de la ferme agroécologique

Notre association de transition écologique permagrowing ne pourra pas démarrer ce projet. Malgré un investissement pour l’étude du terrain. Cette étude du terrain de 3 Ha environ a été réalisée par Elisabeth ingénieur agronome et designer en permaculture qui a fait le déplacement depuis RABAT (Maroc) et Arnaud  géologue écologiste.

Aussi nous avons reçu Bernard ALONSO facilitateur en permaculture pour nous conseiller au niveau de la permaculture humaine et l’étude Marketing du projet. Bernard a donné une conférence à Toulouse pendant son séjour : La permaculture humaine des clés pour vivre la transition

« Le projet a toutes les chances de bien fonctionner puisque nous avons ici un créneau unique et qui met en valeur la région, le produit biologique qui a une croissance constante, et surtout des compétences agricoles, informatiques, en écoconstruction, commerciales, juridique et des partenaires associatifs. L’équipe dispose de la bonne volonté, et beaucoup de travail structuré  et constant, des compétences dans des secteurs d’activités différents,  et une organisation et gestion de temps qui  permettront le succès économique des opérations«  Bernard ALONSO communicant de L’Université Collaborative Internationale de la Transition (UCIT) 

projet écologique
Le projet a été présenté devant un jury lors du Flash LAB FRESS (Forum Régionale de l'Economie Sociale et Solidaire) le projet a été primé et bénéficie de l'accompagnement de l'association Passerelles et compétences

Les micro fermes PermaGrowing

Il s’agit de concevoir sur le très long terme et méticuleusement un système agricole durable et productif à la fois.  En intégrant et en reliant le mieux possible tous les éléments du système. Ainsi, on favorise les synergies, on optimise les ressources naturelles, on réduit au maximum les dépenses énergétiques et les arrosages.

Nous n’utilisons pas d’intrants, ni de produits phytosanitaires issus de la étrochimie. Nous souhaitons aller  plus loin que l’agriculture biologique, nous recherchons en permanence à optimiser les interactions et les échanges au sein de ce système. Nous utilisons notre propre compost, nous cultivons sur sol vivant sur planches et buttes permanentes.

Nous imitons la nature dans la conception de nos jardins forêts comestibles, un système de culture sur plusieurs étages. Nous nous inspirons des systèmes biologique et leur fonctionnement comme La valorisation du carbone renouvelable (comme la transformation du CO2 ou de la biomasse en molécules à haute valeur ajoutée et recyclables). Nous utilisons des outils manuels, très peu de carburant, peu  de mécanisation,  Nous prévoyons une installation de panneaux solaires pour une  autonomie de 70% en énergie.

Activités sociales autour des fermes permagrowing

Pour PermaGrowing il n’existe pas qu’un seul modèle social pour accéder au bien-être. Le modèle d’activités de notre ferme, permet de renforcer les liens sociaux ,et de favoriser les coopérations avec tous types d’acteurs :

Nous partageons notre expérience sur l’agriculture du vivant  à travers notre blog, les réseaux sociaux, les journées de formations,  des initiations à travers les visites guidées. Des parcours pédagogiques seront pensés pour faciliter la visite aux personnes en situation d’handicap. Des sessions de sensibilisation et de rencontre avec les écoles de la région, grâce aux ateliers et chantiers participatifs ou bien à travers des partenariats associatifs. 

Pourquoi il faut soutenir les micro fermes naturelles ?

« Changer notre vision du monde et notre rapport avec la nature », c’est le moteur des collaborateurs du projet. Dire que l’on peut produire abondamment tout en respectant l’environnement, sans utiliser de pesticides… c’est vendeur et c’est bien. Mais ça réduit le sens réel de la permaculture. Au-delà des pratiques, il faudrait changer notre vision sur la vie et sur le monde. Il est temps de revoir notre place au sein des écosystèmes naturels Autrement dit : concevoir des cultures, des lieux de vie écologiques et respectueux de l’environnement et des êtres vivants. Comment ? En s’inspirant du fonctionnement des écosystèmes et des savoir-faire traditionnels avec beaucoup de bon sens. 

En soutenant notre association  vous participez à des actions concrètes. Notre équipe de bénévoles met tout son énergie dans l’étude et la réalisation d’un nouveau projet de ferme à 45 minutes au sud de Toulouse FAIRE UN DON à notre association nous permet  d’acheter du matériel agricole, des graines, payer les frais de gestion, de déplacement, et plus encore, nos projets permettront de créer des emplois dans une situation de crise. Notre projet de création de notre première ferme agroécologique permettra la création d’emploi pour plusieurs personnes et générer une activité locale et durable. 

PHOTOS

Nous trouver

Nous développons nos projets dans les alentours de Toulouse

(+33) 07 67 67 71 51

Des questions, des infos, une envie brutale de participer à nos projets ?

contact@permagrowing.com

Vous avez un projet d'installation d'une ferme, et vous souhaitez vous tournez vers des solutions low-tech, n'hésitez pas à nous faire part de vos besoins.

Articles similaires